[Idée évasion n°1] Bichette en raquettes aux Plans d’Hotonnes

Vous avez été nombreux à me questionner sur ma sortie classe de neige de dimanche dernier.
Cette dernière m’ayant bien boostée et votre intérêt également, je me suis dis que j’allais me lancer dans une petite série d’idée évasion, version courte, à droite à gauche, qu’en pensez vous ?

Surtout quand on sait que l’on n’est pas prêts de skier cette saison, grâce aux prix Nobel de l’intelligence que sont Jean Pierre Casse Tête et son équipe de branquignoles ! Par contre, on peut, tous en même temps, aller chez Zara pour faire les soldes Made In Pangolin (ouais pardon c’était la minute coup de gueule, incompréhension et sentiment d’injustice). Bref, passons !

Je reviens donc aujourd’hui sur mon dimanche à la découverte du Plateau de Retord, et plus précisément des Plans d’Hotonnes, cette toute petit station familiale, située dans l’Ain, à 1h20 de Lyon et environ 1100 mètres d’altitude. La destination parfaite pour une journée en famille ou entre copains !

Bien qu’on puisse y pratiquer le ski alpin, je n’irais personnellement pas skier là haut, amateurs de vitesse et sensations fortes comme moi, laissez tomber, c’est assez plat et très petit comme domaine.
En revanche je trouve ça parfait pour les petits bouts d’chou qui commencent la discipline et même pour les plus grands piou piou me direz vous !
Autrement, il est très intéressant d’y pratiquer de la randonnée en raquettes, car le domaine dispose de supers chemins de randonnés bien balisés. Sans oublier la luge avec des pistes dédiées, plus ou moins grandes, sur plusieurs points de la station !
Il y a également le ski de fond qui se pratique bien, notamment pour les débutants, avec ses parcours plats. Je n’ai pas encore eu l’occasion de tester cette discipline, c’est l’objectif de la prochaine sortie ! Mais de ce que j’ai pu en voir, il y avait beaucoup de débutant venu tester d’autres sensations et alternatives au ski alpin, et ils avaient l’air de bien se marrer !
Je ne peux donc pas vous en dire plus sur ce sport, sûrement dans un prochain article, mais si, d’ici là, certains d’entre vous auront testé, je vous laisserez me faire un retour sur votre expérience !

Mais revenons sur notre sujet : la journée randonnée raquettes ! Nous sommes partis à 8h30 de Lyon et arrivés un peu avant 10h. Dès l’entrée de la station, il y a un grand parking gratuit et tout en longueur, le matin nous avons facilement trouvé une place (pour ceux qui venaient l’après-midi, c’était une autre histoire…) Et face à nous, un loueur, parfait ! Nous avons loué à la journée 2 paires de raquettes et de bâtons chez Servi Nature pour une quinzaine d’euros, activité qui ne nécessite donc pas un gros PEL !
Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, notamment en ce moment, il y qui avait du stock ! Parce que oui, après la pénurie de PQ, de farine et de pâtes, on connait celle des raquettes et ski de rando, les gens sont fous !

[Petite parenthèse stylistique mais qui peut vous aider à bien préparer votre journée : j’avais mis ma combi de ski et mes après-skis Moon Boot pour être confort et au chaud. Si vous n’êtes pas équipés, vous pouvez louer des chaussures sur place pour 5€ mais franchement, une paire de pompe confortable et imperméable fais très bien l’affaire ! Et si vous n’avez pas de combinaison de ski, consultez bien les conditions météo la veille, qu’elles vous soient clémentes et si c’est le cas, enfilez un jean, un jogging ou un legging thermique et le tour est joué ! Il n’est pas nécessaire d’être hypra équipé pour cette pratique]

Après avoir loué nos raquettes, nous sommes descendus au départ des randos, juste derrière l’office de tourisme et hop c’était parti ! Nous avons pris le sentier R5, en suivant les balises, sans vraiment trop savoir où nous allions !
A priori c’était ma deuxième sortie raquettes, la première ayant eu lieu 17 ans auparavant, je ne m’en souviens pas vraiment. Mais 11km pour une deuxième première, c’est plutôt pas mal ! Mais la balade est tellement agréable et la pratique tellement douce qu’on ne sent pas tant l’effort !

J’ai mis 1 km à m’habituer à ces machins aux pieds, avant d’être vraiment à l’aise, ce qui tombait plutôt bien car le paysage, au départ, ne casse pas trois pattes à un canard !

Une fois habitués à ces prothèses pédestres, nous avons pas mal grimpé, moi qui ai une bonne condition physique, j’avoue avoir bien senti la montée, donc pour ceux qui aiment un peu trop leur canapé, je pense que vous aller douiller ! Mais le jeu en vaut la chandelle ! Après 3-4km de paradis blanc, nous voilà arrivés dans un paysage féérique, entouré d’arbres enneigés. Une parenthèse enchantée qui met du baume au cœur ! La randonnée vaut la peine juste pour ce voyage au pays des merveilles, sans un chat à la ronde ! Calme, quiétude et sérénité au rendez vous !

Une fois passé cette forêt enchantée, nous avons eu un eu plus de mal à retrouver notre chemin, la fin manquant cruellement de balises ! Nous avons du demander notre chemin à des autochtones qui n’étaient pas surpris car nous ne devions pas être les premiers, dommage ! Avec leurs indications nous avons pu retrouver un morceau de sentier, qui nous a permis de rejoindre la boucle et revenir au point de départ !

Après 4h de balade intensive, le vin chaud se faisait désirer ! Mais dans une si petite station, il n’y a vraiment pas grand chose ! D’autant plus qu’avec les grosses chutes de neige qu’il y a eu dans le coin, il n’y avait plus d’électricité dans la partie où se trouvaient quelques points de restauration. Par dépit, nous avons pris dans une petite cafétéria à côté de l’école ESF, un vin chaud pas très bon et une gaufre au Nutella peu fameuse, faute de pouvoir commander une grosse tartiflette.

Et couvre feu de merde oblige, nous voilà déjà repartis pour être à 18h chez nous ! Je suis redescendue jusque la gare de Bellegarde sur Valserine en voiture pour reprendre un TER qui m’a emmené directement à Lyon en 1h20 ! J’ai fait quelques recherches et je ne pense pas qu’il y ait d’autre moyens que la voiture pour se rendre jusqu’à la station ! Mieux vaut donc être véhiculé pour y aller, mais surtout, équipé de pneus neige et chaines car les routes sont difficilement praticables en temps neigeux !

En conclusion, voici les points essentiels à retenir pour bien préparer votre journée au Plan d’Hotonnes :
– Partir de Lyon en voiture avec des pneus neiges et des chaines dans le coffre, au plus tard à 9h
– Partir avec son pique nic, son pack de bière et sa flasque de gnôle dans le sac, car peu de point de restauration (d’autant plus en ce moment)
– Porter une combi de ski et des après skis ou, à défaut, des vêtements et chaussures chaudes, confortables et imperméables
– Arriver grand maximum à 11h en station
– Location facile, peu onéreuse et stock sur place

Et voilà, plus qu’à profiter mes petites bichettes des neiges !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s